Diagnosis card

Fiche diagnostic

LES NOCTUELLES DU CHOU

Ce sont de petits papillons aux mœurs nocturnes, d’où le nom de noctuelle.

Biologie, symptômes et dégâts

On estime qu’il existe près de 25000 espèces de noctuelles dans le monde, dont 750 en France. Plusieurs espèces de noctuelles s’intéressent au chou. Ce sont les chenilles qui provoquent les dégâts, se nourrissant de la face inférieure des feuilles et creusant même parfois des galeries dans la pomme ou la fleur du chou. Leurs excréments s’accumulent au cœur du chou. Le plus souvent, les chenilles sont dodues, sans poils, de couleur grise ou brun clair, parfois verte et assez grosses au dernier stade de leur développement (de 3 à 5 cm).
Ces insectes ayant plusieurs générations annuelles, il est possible de les rencontrer entre les mois de juin et octobre. Certaines chenilles de noctuelles, dites terricoles, sont grises et se trouvent au niveau du sol, se nourrissant des parties de la plante proches du sol, pouvant détruire de jeunes plantations. 

Une fois repues les chenilles se laissent tomber au sol, s’enterrent et se nymphosent pour passer l’hiver. Les adultes sont des papillons gris-marron, ne dépassant pas les 2cm de long et 5cm d’envergure.

Méthode culturale

Si vous avez subi une attaque de noctuelles au cours de l’année, pensez à biner le sol ou retourner la terre durant l’hiver afin de faire remonter à la surface les chenilles qui hibernent pour les exposer au gel et aux prédateurs.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Utiliser un filet anti-insecte pour éviter sa présence.
Si toutefois il est observé une attaque, arracher dès que possible les plantes attaquées puis déloger et éliminer les larves.

Méthode biologique

Veiller à laisser entrer au jardin, les  auxiliaires qui se nourrissent de larves. Il s’agit du hérisson, des oiseaux comme les étourneaux, les merles et grives, notamment. Vous pouvez favoriser leur présence dans votre jardin en installant des nichoirs ou abris à hérissons. 

Vous pouvez aussi utiliser, sur les jeunes chenilles, un insecticide biologique à base de la bactérie Bacillus thuringiensis (s'attaquant spécifiquement aux lépidoptères), de spinosad (toxine de la bactérie Saccharopolyspora spinosa, à large spectre d’action), ou à base de pyrèthre naturel.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur chou et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié
 

Fiches associées