Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA TEIGNE DU CHOU

La teigne des choux, aussi appelée Plutella xylostella, appartient à la famille des Lépidoptères. Les chenilles de ce papillon dévorent les feuilles des crucifères.

Biologie, symptômes et dégâts

Ce papillon est très répandu et vit sur une grande majorité des plantes de la famille des crucifères : le chou-fleur, les choux, le colza, la moutarde… C’est la larve qui provoque les dégâts, essentiellement durant les mois de juillet et août, lorsque les vols de papillons sont importants.

Les larves vert clair, à tête brune, mesurent 7 à 8 mm de long. Elles rongent tout d’abord les feuilles externes puis s’attaquent aux feuilles du cœur, plus tendres, en les rongeant sur leur face inférieure. Elles les réunissent avec des fils de soie et les souillent de leurs excréments. Une forte attaque peut provoquer le dessèchement complet de la plante.
Agiles, elles se tortillent et tombent au sol au moindre contact, se laissant pendre au bout d’un fil de soie.
Le papillon, d’une envergure d’environs 15mm et de couleur marron-gris, effectue ses vols courts et saccadés à la tombée de la nuit.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Effectuer une rotation des cultures d’au moins 4 ans.

Méthode biologique

Utilisez un traitement insecticide à base de Bacillus thuringiensis (Bt), une bactérie qui attaque spécifiquement les lépidoptères.

La teigne du chou possède un ennemi naturel, Cotesia plutellae qui la parasite. Celui-ci n’est pas disponible dans le commerce, mais vous pouvez favoriser la présence d’auxiliaires dans votre jardin, par exemple en y installant des hôtels à insectes ou des bandes fleuries.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur chou et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.
 

Fiches associées