Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA SCLEROTINIOSE DU CHOU

C’est une maladie causée par un champignon, du genre Sclerotinia. Il s’attaque au chou mais aussi à de nombreuses autres cultures que d’autres crucifères ou encore la pomme de terre, le persil, le pois, les haricots…).

Biologie, symptômes et dégâts

La présence de cette maladie est identifiable grâce au flétrissement de la plante attaquée dont les feuilles se fanent, puis à l’apparition de son mycélium blanc cotonneux et de ses sclérotes, sorte de petits grains blancs, puis noirs et durs à maturité, qui sont visibles sur le collet du chou. 

Les sclérotes représentent la forme de conservation du champignon, dans le sol, également responsables de la contamination des racines. Ils peuvent rester dans le sol durant de nombreuses années. Les attaques sont particulièrement importantes en conditions de sols humides lors d’hivers doux.

Méthodes culturales

Eviter les plantations trop serrées, les paillages et les fumures azotées importantes. Pratiquer des rotations appropriées en évitant les précédents à risque comme le pois, le haricot, le fenouil, la laitue, l’endive ou le céleri.

Méthode de prophylaxie  

Eliminer tous les reliquats de plantes malades afin de minimiser la présence des sclérotes.

Lutte chimique  

En cas de forte infestation, utiliser, s’il existe, et selon les bonnes pratiques horticoles, un fongicide homologué et autorisé, portant la mention « Emploi autorisé dans les jardins ». Renseignez-vous dans un magasin spécialisé auprès d’un conseiller certifié.
 

Fiches associées