Advice card

Fiche conseil

La nutrition des plantes

Toute plante a besoin pour vivre d‘éléments nutritifs absorbés essentiellement sous forme minérale.

ATTENTION ! Un jaunissement des feuilles chez les plantes d'intérieur ou les arbres et arbustes au jardin peut être causé par plusieurs facteurs : excès d'arrosage, carence, ensoleillement inadapté, écarts de température, courants d'air, etc.

Eléments principaux   

Azote : Les feuilles sont vert pâle (y compris les nervures), chlorotiques, et jaunissent en vieillissant, puis se nécrosent et tombent. La croissance des plantes est limitée, la floraison affectée et les rendements diminués. Un sol pauvre ou sableux ; ou un volume de terre limité (pots) est la plupart du temps en cause.   

Phosphore : Les folioles vert sombre se colorent en violacée à leur face inférieure, souvent au niveau des nervures. La plante a une forme chétive, fine et rigide La coloration pourpre qui se développe surtout à la face ventrale des feuilles est plus intense que lors de la carence en azote. Les fruits sont rares, de petite taille et de mauvaise qualité, leur coloration est variable mais avec une dominance du vert et leur saveur est acide. Ce sont surtout les sols lourds, argileux ou tourbeux, ou formés sur une croûte ferrugineuse, qui sont propices aux carences en phosphore.  
Potasse : Taches chlorotiques partant de la périphérie du limbe pour gagner les tissus internervaires. Ces taches brunissent et se nécrosent. Le limbe s'incurve vers le bas. Il y a mauvaise floraison et fructification : les fruits peuvent être plus mous, creux, et de taille irrégulière, mal colorés et marbrés. Attention ! Le potassium est antagoniste du calcium et du magnésium. Il faut donc éviter l’excès d’engrais potassiques qui pourrait induire une carence magnésienne surtout pour les arbres et arbustes cultivés en sol très calcaire, très acide, ou de texture légère. Ces trois carences ci-dessus  expriment leurs symptômes en commençant par les feuilles les plus âgées.  


Calcium : La périphérie des jeunes folioles est vert pâle et des lésions nécrotiques s'y développent. En cas de forte carence, les bourgeons terminaux brunissent, et se nécrosent. Les extrémités des pousses s’enroulent, se tordent avec l’apex recourbé, le limbe foliaire  est chlorotique. Les fruits peuvent manifester des altérations humides.   La carence en calcium est courante en sol acide et chez les plantes en pot qui reçoivent des apports d’eau irréguliers.  


Magnésium : La carence en magnésium se produit généralement  dans des sols calcaires. Elle se manifeste par des symptômes de chlorose du feuillage localisés entre les nervures ou/et à la périphérie du limbe. Les feuilles les plus âgées sont atteintes en premier lieu. En fin d'évolution, les tissus jaunis se nécrosent tandis que les nervures conservent leur coloration verte. Les feuilles tombent prématurément. Les effets d'un stress hydrique sont généralement assez spectaculaires, mais  se confondent rarement avec les symptômes d'une carence nutritionnelle.  

Oligo-éléments

Bore : La carence se manifeste par la présence de déformations foliaires, un raccourcissement des entre-noeuds et la mort du bourgeon terminal : la plante est  « rabougrie et jaunâtre ». Les jeunes folioles avoisinant l'apex sont chlorotiques, et fragiles .Elles se déforment, et s'enroulent .Les fruits sont marbrés et bruns intérieurement. Chez les légumes racines, comme navets, rutabagas, cette carence cause la maladie du « cœur brun ».  


Manganèse : Les jeunes folioles ont une chlorose internervaire, qui se parsème de petites taches nécrotiques ; mais leurs nervures restent vertes. Une chute prématurée des feuilles peut se produire, en cas de forte carence.  


Zinc : Les folioles sont petites à très petites (parfois quelques millimètres de longueur), chlorotiques et nécrosées entre les nervures qui sont épaisses, et se groupent en rosette. On observe une réduction de l’allongement des entre-noeuds Les sols légers, un peu calcaires, riches en acide  phosphorique, sont de nature à favoriser ces carences.

 
Fer : La carence en Fer est en général désignée sous le nom de « chlorose ». Elle provoque une décoloration des feuilles, les nervures se détachant en général en vert sur le limbe jaune clair. Dans les cas graves apparaissent des nécroses marginales, irrégulièrement réparties .Les jeunes folioles sont atteintes en premier lieu, en commençant à leur base et gagnant leur extrémité. La chlorose peut atteindre la plante entière  


Cuivre : Décoloration et dessèchement de l’extrémité des plus jeunes feuilles, avec séparation nette entre partie blanche et partie verte. Les plantes prennent un aspect flétri. Cette maladie s’observe notamment en sols d’origine granitique, comme la Bretagne, ou le Massif central.  

Méthodes culturales  

On limitera les possibilités de carence, en tenant compte que :  

- Le surchaulage ou l’alcalinité excessive du sol est une cause fréquente d’apparition de carences par blocage des oligo-éléments  
- Le fumier et toutes les  matières organiques sont recommandés pour la restitution, la diffusion et la mobilisation des oligo-éléments dans le sol  
- Les engrais minéraux sont des pourvoyeurs d’oligo-éléments d’autant plus efficaces qu’ils sont moins concentrés en N-P-K.

Astuce d’entretien

La fertilisation est un aspect agronomique essentiel de la conduite de la culture.  


L'apport d'oligo-éléments doit être effectué d'après des analyses de sol, des analyses des tissus de la plante et un bon examenvisuel des cultures, moyens qui visent à détecter les symptômes de carence. Il faut suivre les recommandations d'apport en oligo-éléments afin de ne pas engager de dépenses inutiles et d'éviter les risques de toxicité éventuelle, dus à l'interaction de ces éléments avec les autres éléments nutritifs.  


Les carences apparaissent surtout dans les cultures fertilisées, dont on ignore l'analyse du sol sur lequel elles poussent. Dans la majorité des cas, on a affaire à des carences dites «  induites » (les éléments nutritifs sont présents mais non disponibles). En plus de la détermination de la carence, il faut aussi en rechercher la ou les causes qui peuvent être diverses : une irrigation mal conduite (trop ou pas assez d'eau), une température ou un pH du sol trop bas ou trop élevé….

Fiches associées