Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA NOCTUELLE DU HARICOT

Cette noctuelle est un petit papillon aux mœurs nocturnes qui s’attaque habituellement à la tomate. Elle peut s'avérer très nuisible sur les cultures de haricot lors d’années particulièrement chaudes.

Biologie, symptômes et dégâts

C’est la chenille qui provoque les dégâts. Elle est vert-brun et reconnaissable par la présence de bandes claires longitudinales sur ses cotés et mesure de 3 à 33 mm selon son stade de développement. Il s’agit d’une chenille foreuse, qui s’attaque aux fleurs et perce les gousses de haricot, les rendant impropres à la consommation.

Les premiers adultes apparaissent au mois d’avril. La femelle adulte pond un millier d’œufs en moyenne, sur tous les organes de la plante. Ils écloront 3 jours environs après la ponte. Il y a de 2 à 4 générations par an, un cycle entier durant environs un mois.

La chenille se change en chrysalide et s’enfouit dans le sol, où elle émerge en adulte deux semaines plus tard. Elle hiverne ensuite dans le sol si les conditions ne sont plus favorables à son émergence. 

Méthode de culture

Si vous avez subi une attaque de noctuelles au cours de l’année, pensez à biner le sol ou retourner la terre durant l’hiver afin de faire remonter à la surface les chenilles qui hibernent pour les exposer au gel et aux prédateurs.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Utiliser des semences ou plants sains à la plantation.
Eliminer les gousses attaquées par les chenilles.

Méthode biologique

Veiller à laisser entrer au jardin, les  auxiliaires qui se nourrissent de larves. Il s’agit du hérisson, des oiseaux comme les étourneaux, les merles et grives, notamment. Vous pouvez favoriser leur présence dans votre jardin en installant des nichoirs ou abris à hérissons. 

Vous pouvez aussi utiliser, sur les jeunes chenilles, un insecticide biologique à base de la bactérie Bacillus thuringiensis (s'attaquant spécifiquement aux lépidoptères), de spinosad (toxine de la bactérie Saccharopolyspora spinosa, à large spectre d’action), ou à base de pyrèthre naturel.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur haricot et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Fiches associées