Plant card

Fiche plante

Chou

Le chou est un nom que l'on donne à de multiples plantes de la famille des crucifères (Brassicacées) et dont l'ancêtre est le chou maritime (Brassica oleracea).

Variétés

Parmi la multitude de variétés de chou, voici les huit sortes couramment choisies pour leur qualité gustative et leur facilité de culture : le chou pommé, le chou-fleur, le chou brocoli, le chou de Bruxelles, le chou chinois, le chou-rave, le chou frisé et enfin le chou vivace « Daubenton ».

Comment planter ?

Le chou a besoin d’un sol bien décompacté, moyennement nourri de compost ou de fumier bien décomposé. Il apprécie un sol frais et profond, plutôt argileux. Après la plantation, il est en général nécessaire de renforcer l’ancrage de ces plantes par un voire deux buttages. Le sol doit être soigneusement biné au démarrage mais par la suite, leurs larges feuilles empêchent que d’indésirables adventices ne s’installent dans la culture.

Dès que les plants ont au minimum 3 à 4 feuilles, repiquez directement en place tout en protégeant votre culture si cette opération doit s’effectuer avant le mois de mai. Repiquez dans une terre bien labourée, tous les 40 cm.

Les différentes variétés de chou exigent des conditions et périodes de culture différentes :

Le chou pommé :
Le semis du chou pommé s’effectue à la fin de l’hiver ou au début du printemps en pépinière. Semez dès le mois de février/mars à la volée. Vous pourrez également semer en pleine terre à partir du mois de mars/avril sous châssis ou tunnel.
Le chou lisse peut commencer plus tôt que le chou frisé.
Lorsque vous voyez apparaître les premières feuilles, vous pourrez repiquer en pleine terre à partir de février jusqu’en août.

Le chou de Bruxelles :
Le chou de Bruxelles se sème en général à la fin de l’hiver ou au printemps sous abri. Le semis peut démarrer en pépinière dès le mois de mars pour être repiqué en pleine terre un mois après le semis.
La plantation a lieu en général au mois de mai-juin.

Le chou brocoli :
Les premiers choux brocolis, dit précoces, peuvent être semés dès le mois de mars, sous abri, pour une récolte d’août à septembre.
Pour un semis directement en terre on attendra la fin de tout risque de gelées, en mai ou juin.

Le chou chinois :
Le semis a lieu durant l’été.

Comment entretenir ?

Arrosez régulièrement mais modérément en pluie fine de manière à maintenir une bonne humidité.
En effet, si le chou apprécie le plein soleil, il craint en revanche les longues périodes de sécheresse. Par temps sec, arroser de façon à conserver le sol toujours frais au pied des choux.

N’hésitez pas à apporter des éléments nutritifs à vos choux (fertilisant, compost de fumier et algues) afin de stimuler la croissance et d’améliorer votre récolte.

Quand récolter ?

Le chou pommé :
Le chou pommé, qu’il soit frisé ou lisse, prend plusieurs mois mais la durée dépend énormément des variétés. Ainsi, certaines variétés pourront être récoltées 2 mois après plantation alors que d’autres mettront près de 7 mois.
Attendez que le cœur ait atteint la taille d’une belle pomme avant de récolter vos choux pommés.

Le chou de Bruxelles :
Il se récolte au fur et à mesure de la montée de la tige principale. Il suffit de casser les choux qui poussent latéralement au fur et à mesure de vos besoins.

Le chou brocoli :
On récolte le chou brocoli lorsque la tête principale est bien formée et compact. Coupez à environ 5 cm en dessous de la tête afin de permettre à vos brocolis de continuer de pousser.

Le chou chinois :
Elle a lieu de l’automne jusqu’aux premières gelées et même en hiver si les conditions climatiques le permettent (bassin méditerranéen). Couper la pomme à ras avec une lame bien tranchante.

Maladies et ravageurs principaux

Voici quelques ennemis de cette culture, de façon non exhaustive. 

Les ravageurs du chou sont l’altise, la mouche du chou, la piéride du chou, le puceron cendré du chou, les limaces et les escargots…
Les agents pathogènes sont par exemple l’alternariose et la hernie.